Mis en ligne le par  dans la catégorie Conseils pour les rédacteurs.

dreamstime_s_11018506

dreamstime_s_11018506Dans la même famille que le mot barbare, un barbarisme désigne un mot qu’on prononce incorrectement, à tort, et on a aussi tendance à l’écrire de façon incorrecte.

On divise les barbarismes en deux catégories : les barbarismes lexicaux, qui résultent de l’inversion de deux lettres, et les barbarismes grammaticaux, qui sont des erreurs dans la conjugaison.

Les barbarismes lexicaux les plus communs sont les suivants :

  • *Infractus (pour infarctus)
  • *Aréoport (pour aéroport)
  • *Disgression (pour digression)
  • *Hynoptiser (pour hypnotiser)
  • *Tête d’oreiller (pour taie d’oreiller)
  • *Pofcorn (pour popcorn)
  • *Astérix (pour astérisque)
  • *Crocrodile (pour crocodile)

Beaucoup de mots d’enfants sont des barbarismes. Dans la bouche d’un enfant, ces mots sont charmants. Mais dans la bouche d’un adulte instruit, avouons que ce n’est pas très sérieux!

Les barbarismes grammaticaux les plus communs sont les suivant :

  • Je *m’ai (pour je me suis)
  • Je *mourirai (pour je mourrai)
  • Il *courrirrait (pour il courrait, au conditionnel)
  • Vous *disez (pour vous dites)
  • Vous *faisez (pour vous faites)
  • Ils *risent (pour ils rient)
  • Ils *jousent (pour ils jouent)
  • Ils croivent (pour ils croient)

Comme le disait une de mes professeures de français, « Quand j’entends des ils jousent et des ils risent, mes oreilles crochissent! »

Comment éviter d’écrire des barbarismes?

Si vous rédigez un texte à l’ordinateur, votre logiciel de traitement de texte ou votre application de courriels vous corrigera vraisemblablement l’orthographe des mots automatiquement, à condition que la langue par défaut soit bien le français. Pour les barbarismes grammaticaux, il existe un site Web gratuit qui peut vous donner la conjugaison des verbes de la langue française : Conjugaison.

Cependant, si vous écrivez à la main, n’hésitez pas à avoir recours aux bons vieux dictionnaires papier pour vérifier l’orthographe des mots qui vous causent problèmes, ainsi qu’à une grammaire de type Bescherelle pour les conjugaisons des verbes irréguliers et des verbes que vous utilisez rarement.

Pour consulter une liste plus étendue de barbarismes, je vous invite à jeter un coup d’œil à cette page du portail linguistique du gouvernement fédéral : Les barbarismes.

J’espère que ces quelques conseils vous ont été utiles, et que votre langage sera dorénavant… un peu moins barbare!

N’hésitez pas à me faire part de vos questions et commentaires en bas de page.

Mariko Beaupré

Traductrice-rédactrice

Share Button

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)