Mis en ligne le par  dans la catégorie Blogue.

dreamstime_s_33839997

dreamstime_s_33839997Vu la quantité incroyable de sites et de blogues présents sur la toile, il n’est pas évident de faire apparaître le sien dans la première page des résultats de recherche de Google. Et évidemment, personne ne verra votre site si celui-ci apparaît seulement en page 36 des résultats.

Le référencement de contenu d’un site Web est un ensemble de procédés qui feront en sorte que votre site sera mieux classé dans les moteurs de recherche et qu’il aura ainsi une meilleure visibilité auprès de votre clientèle cible.

Il existe plusieurs techniques pouvant améliorer ce référencement. En voici quelques-unes :

 

1.       L’emploi de mots-clés pertinents

Tout d’abord, le référencement de contenu se fait à l’aide de mots-clés. Ces mots sont choisis judicieusement en fonction des statistiques de Google et des autres moteurs de recherche, et ils représentent les mots que votre clientèle cible pourrait chercher dans les moteurs de recherche. Le blogueur se base donc sur les statistiques des moteurs de recherches pour trouver les mots-clés les plus  communs.

Par exemple, si vous êtes une entreprise située à Montréal qui offre des services de traduction de sites Web et de rédaction d’articles de blogues, les mots-clés seront, par ordre d’importance : services linguistiques, Montréal, traduction, rédaction, site Web, blogue, référencement, Internet, documents commerciaux, publicité, etc.

Le rédacteur-traducteur expert en référencement évitera aussi d’employer des adjectifs, adverbes, et des mots vides, c’est-à-dire des mots qui, lorsque pris hors contexte, ne sont pas directement reliés au sujet traité. Le rédacteur se servira donc de mots appartenant au champ lexical voulu, en incluant bien sûr tous les synonymes et parasynonymes.

 

2.       L’utilisation d’une terminologie pertinente et d’un langage sobre

Dans le même ordre d’idée, on évitera également de faire des jeux de mots et des tournures littéraires pour un site commercial. L’insertion de métaphores ou de figures de style pourrait induire en erreur les moteurs de recherche. Par exemple, en utilisant l’expression « se couper les cheveux en quatre » (pour signifier qu’on fait beaucoup d’efforts pour arriver à ses fins), on risque d’attirer les internautes qui cherchent une coiffeuse.

 

 3.       La qualité du contenu

Le contenu des pages doit aussi être ciblé. Il est important de s’assurer de bien répondre aux questions des clients potentiels, et le thème abordé sur le site sera développé dans différents articles d’un blogue pour vraiment couvrir tous les aspects entourant le sujet principal.

L’information donnée dans les textes de votre blogue doit être pertinente afin de donner aux internautes l’envie de vous lire, et suffisamment intéressante pour inciter les lecteurs à y revenir à plusieurs reprises. Si votre contenu est très apprécié, vos lecteurs pourraient même aimer et partager la page, faisant ainsi de la publicité gratuite via les réseaux sociaux. Plus la quantité de gens qui partagent votre contenu est grande, plus votre contenu sera lu, et plus vous aurez des chances d’augmenter vos ventes.

 

4.       L’ajout d’éléments multimédia

En effet, il apparaît que les moteurs de recherche réfèrent en premier lieu les sites ayant beaucoup d’éléments multimédia : des dessins, des photos, des vidéos, des bandes audio, des blogues interactifs, etc. De plus, les titres de ces images, vidéos et chansons  devraient être des mots-clés permettant aux moteurs de recherche de bien classer le contenu à référencer. Ce sont tous des éléments pouvant aider votre site à avoir un meilleur classement dans les recherches.

En conclusion, le positionnement de votre page dans les moteurs de recherches sera optimal si vous respectez ces règles simples. Rappelez-vous, le référencement de contenu est essentiel pour la croissance d’une entreprise.

 

Mariko Beaupré

Traductrice-rédactrice

Share Button

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)